02 Dec Le source de l’amour

Le moindre objet terrestre peut-il devenir le passage, le vin de l’extase, lorsqu’il est regardé au travers de la source intérieure ? Marianne Dubois

La moindre personne peut-elle devenir le nectar de l’extase lorsqu’elle est embrassée d’un regard tendre et confirmant par la Source en soi, par les yeux éveillés à l’amour vrai ?

Le corps est le contenant, le véhicule. L’âme est l’inspiration, l’amour est la source vive, la vie est la manifestation. Tendresse, amour, guérison, relation avec le réel investi du réellement divin sont les attributs du coeur.

Les états émotionnels sont très longs à niveler et à pacifier, les paliers de compréhension et de travail intérieur sont multiples et diversifiées. J’ai pris mon temps pour résoudre les guerres qui avaient cours dans mon monde intérieur. Je ne crois pas à survoler l’ombre pour arriver à la lumière, à ignorer les batailles pour conquérir la paix, je ne crois pas à s’élever au-delà de l’humain mais plutôt à y plonger corps et âme. Je pense qu’il faut un temps de gestation de nos ressources intérieures dans l’ombre des choses et même dans l’ombre de notre cœur, confondu par les allégations de l’ego. C’est un long parcours mais l’émergence de la clarté, au bout du tunnel, est un instant inoubliable.

La terre nous a appelés, nous sommes venus. Nous avons investi le monde et sa matérialité dans un mouvement qui tend à la complétion mais n’y arrivera jamais tout à fait même si le cœur s’ouvre à l’esprit et à l’immensité de la vie. Le cœur s’ouvre et se referme, c’est sa loi. Il s’ouvre de nouveau et se referme mais jamais autant que la première fois, il continue à se dilater sans se verrouiller à la moindre peur, c’est sa force. Il respire, inspire, expire… inspire, expire… s’ouvre, se referme. Il ne peut rester béant, ce serait sa mort.

 

No Comments

Post A Comment